Si bon nombre de voyageurs choisissent la Mongolie comme destination, c’est sûrement parce qu’il s’agit d’un pays particulièrement riche en découvertes. J’en ai tellement entendu parler que ma curiosité m’a conduite à y envisager un séjour. Les trésors à explorer sur le territoire sont nombreux, mais je souhaiterais surtout découvrir les chutes de l’Orkhon, le parc national de Gurvan Saïkhan et le fameux monastère d’Erdene Zuu.

Les chutes de l’Orkhon

montagne mongolie
La Mongolie figure parmi les rares pays du monde qui ont su sauvegarder leurs richesses naturelles. Les paysages particuliers offerts sur le territoire réveillent automatiquement l’aventurier qui vit en nous. Les chutes de l’Orkhon font la réputation de la Mongolie, avec une hauteur impressionnante de 24 mètres. C’est dans une vallée peuplée de troupeaux et de Yaks que cette merveille attend les explorateurs. On compte plus de 48 volcans dans la région, dont les coulées basaltiques sont encrées dans la terre. L’Orkhon propose également des vues panoramiques depuis ses grandes falaises. Il ne faut surtout pas que j’oublie mon appareil photo pour immortaliser cette expérience inédite.

Le parc national de Gurvan Saïkhan

Le parc national « des trois belles » ou de Gurvan Saïkhan est une chaîne de montagne tout simplement épatante. Les trois sommets « Belles de l’Est, du Centre et de l’Ouest » trônent au milieu d’une flore très riche. De nombreuses espèces végétales endémiques de la Mongolie, ainsi que des plantes médicinales y sont notamment présentes. La faune sur les lieux est également connue pour être diversifiée, avec une cinquantaine d’espèces de mammifères. J’espère avoir la chance d’y rencontrer l’ibex de Sibérie ou le léopard des neiges. L’environnement dans le parc fait tout simplement évader. Il faudra monter plus de 2 800 mètres pour se retrouver au sommet des montagnes et avoir une vue magnifique sur l’’ensemble.

Le Monastère d’Erdene Zuu

En dehors des découvertes en pleine nature, j’aimerais également rejoindre le Monastère d’Erdene Zuu. Une construction de prestige qui a été bâtie sur les ruines de la cité impériale en 1586. On peut y découvrir des fresques, des masques Tsam, ainsi que différentes statues mongoliennes. Véritable acteur de l’histoire mongolienne, le Monastère d’Erdene Zuu a été transformé en musée en 1965, pour ensuite redevenir une bâtisse religieuse. Les œuvres abritées par l’établissement sont nombreuses, relatant les inspirations de la Mongolie au fil des siècles. Ce serait l’occasion, pour moi, de voyager dans le temps et de m’imprégner de l’histoire du pays.